Un atelier de coécriture

null

L’atelier de coécriture « Récits d’art participatif et d’art en espace public dans le monde arabe » s’est déroulé au Caire pendant trois jours, au printemps 2017. Il a été organisé par la structure d’art contemporain Mahatat. L’atelier a rassemblé 41 artistes et professionnels de la culture venus d’Egypte, de France, de Jordanie, du Liban, du Maroc, des Territoires palestiniens occupés, du Soudan, de Syrie et de Tunisie.

 

L’atelier a permis de mettre en commun des savoirs et une expertise artistiques provenant de différents pays du monde arabe ainsi que de France, et de développer des outils multimédia. A l’issue de cette expérience créative collaborative, des contenus ont été élaborés en trois langues (arabe, anglais et français) pour être mis en ligne sur le site www.cowritinglab.com.

Mahatat for contemporary art

Mahatat est une structure culturelle fondée au Caire en 2011. En développant des projets d’art contemporain, Mahatat cherche à transformer l’espace public, à provoquer des rencontres entre les œuvres et les publics et à offrir des enseignements adaptés à la demande.

 

Nous pensons que les activités culturelles et artistiques devraient être abordables financièrement et ouvertes à tout un chacun, quelle que soit son origine sociale ou géographique. Or, en Egypte, l’art contemporain continue à ne s’adresser qu’à un petit nombre. Cet impossible accès à la culture marginalise la plus grande partie de la population et l’empêche de constituer un public tourné vers les arts. La centralisation prive les amateurs et les artistes émergents qui vivent en dehors de la capitale de vraies rencontres avec les œuvres et d’opportunités pour développer leurs compétences.

 

Notre rôle est d’emmener l’art au-delà des circuits centralisés et de faire de l’expression créative et de la production artistique des parties intégrantes du quotidien.

 

Pour nous contacter :

Mahatat for Contemporary Art

43 Rue Al Miqyas, El Manial, Le Caire

Tel: + 02 25313638

Mel: info@mahatatcollective.com

Site : www.mahatatcollective.com 

facebook: Mahatat for contemporary art 

Twitter: @mahatategypt

Youtube: Mahatat Collective

Instagram: @mahatatcollective

Relations Presse: communications@mahatatcollective.com  

Equipe des rédacteurs

null

Eyad Houssami

Éditeur

Masrah Ensemble – eyad@masrahensemble.org

Eyad Houssami fait du théâtre et participe à Bassatin Baanoub, une vieille ferme biologique du sud du Liban, où il aimerait monter une école de théâtre pour soutenir l’indépendance vis-à-vis des combustibles fossiles. Il a fondé Masrah Ensemble, une association de théâtre centrée sur la scène arabe qui a été finaliste du Prix International Ellen Stewart pour ses actions et son engagement en faveur des changements sociaux. Il gagne sa vie comme éditeur, écrivain, traducteur et consultant. Il a récemment mis en scène Family Ti-Jean, un projet de musique et théâtre caribéen-serbe avec des artistes issus des communautés de réfugiés et travailleurs migrants. Il a édité Doomed by Hope: Essays on Arab Theatre, est l’auteur de la pièce Mama Butterfly et l’ancien rédacteur en chef de Portal 9, le premier journal littéraire universitaire bilingue arabe et anglais. Son premier spectacle au Moyen-Orient, il y a une dizaine d’années, s’est étendu du lever au coucher du soleil, le jour du solstice d’hiver, dans les Villes Mortes de Syrie, un site byzantin touché par des frappes russes en 2015.

null

Krystel Khoury

Éditeur

Krystelkhoury83@gmail.com

Krystel Khoury est anthropologue et dramaturge pour la danse.

null

Heba El Cheikh

Éditeur

Mahatat for Contemporary Art – h.elcheikh@mahatatcollective.com

Heba El Cheikh, gérante culturelle, a étudié les lettres, la traduction et le journalisme avant d’obtenir un master en Management de l’art avec une spécialisation en Médiation artistique à Utrecht School of the Arts aux Pays Bas. En 2011, elle cofonde Mahatat, structure dédiée à l’art contemporain. Elle croit en une possible démocratisation du secteur de l’art et tente ainsi de décentraliser les propositions artistiques pour les rendre accessibles à tous, dans l’espace public et à travers des projets participatifs avec les habitants. Son expérience professionnelle va de la formation en management à la médiation, de l’interprétariat au journalisme (radio et presse écrite) en passant par l’édition web. En 2009, elle cofonde le Journey Cultural Group à Alexandrie, qui promeut la créativité et la pensée critique des jeunes à travers la culture et les arts. Heba ElCheikh a voyagé au Maroc, en France, en Espagne, au Kenya, en Italie, en Angleterre, en Belgique, en Allemagne, en Syrie, en Indonésie, en Thaïlande et aux Etats-Unis. Elle a publié des articles en français et en arabe, d’après son travail de terrain, dans les rubriques art, voyages, vie locale, culture et patrimoine de plusieurs hebdomadaires et magazines.

null

Nada Sabet

FACILITATEUR

Noon Creative Enterprise – nadasabet@gmail.com

Nada Sabet a obtenu une licence de psychologie et de théâtre à l’Université américaine du Caire (AUC) et un master en Entreprenariat créatif et culturel à l’Université Goldsmith de Londres. Ces dix dernières années, s’inspirant de diverses écoles de théâtre interactif, Sabet a créé des spectacles en arabe pour pouvoir s’adresser à un public égyptien, public avec lequel elle entretient un dialogue constant, repoussant les frontières habituelles. Elle a monté des pièces pour adultes, jeunes et enfants dans des lieux traditionnels et non traditionnels de partout en Egypte, aussi bien avec des professionnels qu’avec des amateurs. Depuis 2003, Sabet promeut un théâtre interactif et participatif dans des écoles, des ONG, des transports publics, des centres pour la jeunesse et des institutions culturelles, en Egypte et à l’étranger. Depuis trois ans, elle a choisi de travailler dans des villages et des zones marginalisées (ce qui constitue la plus grande partie du pays) pour présenter des spectacles là où aucune représentation n’a jamais eu lieu. Son approche minimaliste lui permet de voyager facilement et de proposer plusieurs spectacles par jour. Elle aime plus que tout explorer des espaces insolites et ne présente qu’occasionnellement son travail sur scène.
Elle est la cofondatrice et la directrice actuelle de Noon Creative Enterprise et du site www.meetphool.net.
Elle réfléchit en ce moment à l’utilisation des techniques théâtrales dans les conférences.

null

Mohamed Mongy

FACILITATEUR

mmongislav12@gmail.com

Mohamed Mongy est facilitateur.

null

Ali Azami

FACILITATEUR

aliiazmy@gmail.com

Ali Azami est facilitateur.

null

Shaimaa Atef

gestionnaire de contenu

Mahatat for Contemporary Art – shaimaa.atef.m@gmail.com

Shaimaa Atef a un master de Gestion du patrimoine culturel, obtenu à La Sorbonne (Paris 1) en 2014, et un diplôme professionnel en Méthodes et compétences pour la recherche obtenu à l’Ecole de Management de Maastricht en 2015. Elle est actuellement responsable des contenus éditoriaux chez Mahatat. Elle est aussi cofondatrice de Boldan, centre de ressources autour de l’architecture et du patrimoine vernaculaire en Egypte et plateforme qui met en relation professionnels et amateurs passionnés par l’architecture vernaculaire. Elle est spécialisée dans la gestion du patrimoine, les politiques culturelles, les études urbaines et le droit à l’espace public.

Participants au Lab

null

Nasef Azmi

null

Farida Hammad

Mahatat for Contemporary Art – fhmahatat@gmail.com

Farida Hammad est chargée de développement stratégique pour Mahatat. Son rôle est de développer, diversifier et pérenniser le modèle de Mahatat en accord avec ses orientations et de ses missions. Elle vient de finir un master en Médias et développement à l’Ecole des études orientales et africaines (SOAS). Elle s’intéresse aux interactions entre représentations, espaces d’expression et mouvements sociaux créatifs. Elle a travaillé sur différents projets à travers l’Egypte qui, à travers l‘art, mettent le doigt sur les problèmes et remettent en cause les idées reçues. Elle rapproche en ce moment récit graphique et espace public en organisant des ateliers qui aboutissent à la distribution de bandes dessinées dans la rue. Parallèlement à son travail, Farida continue à développer ses compétences dans l’art de la narration graphique et de la fiction en images.

null

Hosni El Mokhlis

Théâtre de l’Opprimé de Casablanca – mokhliscasa@gmail.com

null

Tania El Khouri

Dictaphone Group –  tania@taniaelkhoury.com

Dictaphone Group crée des performances à partir de découvertes et d’histoires liées aux recherches que ses membres mènent autour de l’espace et des traditions orales. Ils ont monté des performances dans des lieux insolites en relation avec leurs travaux de recherche, tels qu’un téléphérique, un bateau de pêche ou un bus à l’abandon.

null

Reem Khedr

Mahatat for Contemporary Art – reem.e.khedr@gmail.com

Reem est coordinatrice des programmes pour Mahatat. En 2001, elle obtient une licence de journalisme à l’Université américaine du Caire (AUC) avec une option en sociologie. Elle s’est engagée auprès d’associations telles que le Goethe-Institut, Save the children et the John D. Gerhart Center for Philanthropy and Civic Engagement de l’Université américaine du Caire pendant plus de quatre ans. Elle est aussi membre de Cultural Innovators Network, un réseau pluridisciplinaire et multiculturel qui vise à promouvoir l’expérimentation culturelle et l’innovation des deux côtés de la Méditerranée.

null

Mohamed Kajoiney

Spectacle pour tous – mkajonii@gmail.com

Spectacle Pour Tous est une compagnie de théâtre pluridisciplinaire fondée en 2009. Ses membres sont installés à Tanger et ont également travaillé à Casablanca. Ils organisent des représentations dans les rues, les jardins publics et les cours d’école. Ils ont monté une caravane théâtrale, se déplaçant dans un car qui se tranforme en scène. Ils ont un bureau et un théâtre dans la vieille médina de Tanger.

null

Ahmad Borham

aborhamz@gmail.com

Ahmad Borham est architecte.

null

Sahar Qawasemi

El Hoash Gallery – sahar@alhoashgallery.org

La Cour de l’Art Palestinien – El Hoash est une association palestinienne à but non lucratif installée à Jerusalem depuis 2004. Al Hoash héberge une plateforme où les artistes palestiniens, émergents et confirmés, peuvent exprimer, explorer, réaliser et renforcer leur identité nationale et culturelle à travers les arts visuels.

null

Astrid Thews

Mahatat for Contemporary Art – astrid.thews@gmail.com

Astrid Thews est spécialisée en recherche qualitative, conceptualisation et recherche de financements. Elle se passionne pour les activités de conseil et de formation. Elle croit fermement au partage, à la participation et à l’inclusion, c’est pourquoi elle utilise une approche et des outils participatifs et visuels dans les ateliers et rencontres qu’elle anime, proposant, en tant que facilitatrice, d’autres façons de travailler.
Née en 1985 en Allemagne, Astrid Thews est anthropologue de la culture. Elle a étudié la sociologie du développement ainsi que l’anthropologie sociale et culturelle en Allemagne, en Suède et en France. Entre 2005 et 2011, elle dirige des missions de terrain ethnographiques au Sénégal et en Egypte, dans le cadre de sa Licence et de son Master.
En 2011, Astrid Thews cofonde Mahatat puis coconçoit et dirige Shaware3na, projet qui lance Mahatat en 2012. Elle s’occupe ensuite de l’évaluation de la qualité et des répercussions du projet de Mahatat « Face to Face », en 2013. Depuis 2014, elle est chargée de la réflexion stratégique, du développement économique et de la recherche de financements pour Mahatat.

null

Nadine Bekdache

Public Works  – nadinebekdache@gmail.com

Public Works est un studio de design et de recherche. Ses membres mêlent l’architecture et le graphisme à l’étude de l’urbanisme. Ils sont passionnés par les récits urbains et collectifs au Liban et ont le désir de s’investir dans cette pratique avec un esprit critique, politique et créatif.

null

Russol Al Nasser

Tajalla – russol@tajalla.com

Tajalla est une fondation artistique qui a pour vocation d’être un nouvel espace pour l’art et d’apporter son soutien aux artistes de Jordanie.

null

Aymen GHARBI

INTERFERENCE – eymengharbi@gmail.com

Aymen Gharbi est un artiste, architecte et producteur, vivant et travaillant dans la médina de Tunis. Après son diplôme à l’ENAU (Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme), il se consacre au patrimoine urbain et à des projets socioculturels participatifs. Son travail à l’INP (Institut National du Patrimoine) est centré sur le développement architectural de la médina. Il est l’un des fondateurs du collectif interdisciplinaire « Doolesha », spécialisé dans les explorations urbaines, qui invite les habitants et les visiteurs du monde entier à une découverte de la médina. Il a cofondé INTERFERENCE avec Bettina Pelz. Les festivals d’art de la lumière sont connus dans le monde entier pour redonner vie aux espaces publics et être des lieux de rassemblement public. INTERFERENCE a ramené le concept du festival à Tunis, réfléchissant à sa capacité à y insuffler un esprit de changement. INTERFERENCE produit le premier festival d’art de la lumière du continent africain.

null

Jihad Sayed

Mahatat for Contemporary Art – qoshtomor@gmail.com

Jihad est gestionnaire de Suivi, Evaluation, Redevabilité, et Apprentissage chez Mahatat. Elle est agent de développement local et gère, coordonne, met en œuvre et évalue des activités et des projets de développement depuis huit ans. Elle a aussi travaillé dans le secteur de l’enfance et de la jeunesse, menant des ateliers d’aptitudes à la vie quotidienne, réalisant des études de faisabilité et soutenant le volontariat international. Jihad a également été gestionnaire de projets pour Combating Worst Forms of Child Labor (CWCLP), un projet de YAPD & ICWA et des Nations Unies (WFP/ILO/UNICEF), coordinatrice de projets pour YAPD 2010, chargée de plusieurs projets en lien avec l’enfance et la jeunesse ainsi que pour the Global Xchange (VSO/British Council), Bader/Have Initiative (Fondation Vodafone pour le développement), and Step Towards our Future (UNICEF). Jihad est aussi cofondatrice de Resala Charity à Zagazig (Ach-Charqiya). Elle a une licence de gestion, un diplôme en économie appliquée et un diplôme en management des ONG.

null

Emilie Petit

Nassim El Raqs – Rezodanse Egypt – emilie.petit@momkin.co

Nassim el-Raqs a pour vocation d’ouvrir de nouveaux espaces de création et de production pour les artistes d’Alexandrie (et d’ailleurs), en les invitant à investir des morceaux de ville par leur pratique, leurs gestes et leurs désirs artistiques dans un contexte de travail innovant et atypique.

null

Maher Sherif

El Madina theatre

El Madina a été fondé en 2000 à Alexandrie, en Egypte. Son travail dans le secteur de l’art et de la culture va de la formation à la production et à la gestion d’espaces culturels. Son but est de soutenir des projets conçus par des artistes et des jeunes et de créer un marché culturel à Alexandrie, l’une des villes les plus importantes du bassin méditerranéen en ce qui concerne la culture.

null

Aliaa El Gready

Gudran – aliaaelgready@gmail.com

Gudran Association for Arts and Development est un collectif de peintres, musiciens et artistes travaillant pour le spectacle vivant et le cinéma, qui pensent que l’artiste a une responsabilité envers la société et qu’il doit sortir des galeries pour descendre dans la rue et se frotter à la réalité quotidienne.

null

Hussam Hilali

husamhilali@gmail.com

Hussam Hilal est écrivain et poète.

null

Salam Yousry

The Choir Project – salamyousry@gmail.com

The Choir Project invite les gens de tous horizons à mettre en chanson leurs espoirs et leurs préoccupations, leurs sentiments et leurs réflexions, leurs joies et leurs peines.

null

Somaya Garsallah

Fondation Kamel Laazar  – s.gharsallah@kamellazaarfoundation.org

Architecte et muséologue, Somaya Garsallah est titulaire d’un doctorat en communication et d’un doctorat en Muséologie, Médiation et Patrimoine, obtenus entre l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse et l’Université du Québec à Montréal, elle a dirigé plusieurs projets muséographiques à l’Institut National du Patrimoine tunisien. Ancienne directrice du Musée National du Bardo, elle possède expérience et expertise dans la gestion et la direction de projets culturels.

null

Farah Mazoughi

K’art, association tunisienne de théâtre pour les enfants et les jeunes – mzoughifarahh@yahoo.fr

Cette association, fondée en 2013, est basée dans le sud de la Tunisie, notamment dans le marché central d’un village proche de Sfax. Elle possède un lieu qui peut accueillir des répétitions, des formations et des projections. Toutes les représentations théâtrales se déroulent néanmoins dans le bus de l’association, le projet principal étant de créer un théâtre mobile qui se déplace dans le sud et le reste de la Tunisie.

null

Atef Hamdani

Fanni Raghman Anni – wechten@gmail.com

Fanni Raghman Anni est une association créée après la révolution de 2011 qui propose des projets artistiques dans les rues de Tunis pour s’attaquer aux problèmes que rencontrent les tunisiens. Rencontrant un vif succès, elle s’est transformée en ONG en 2013. L’ONG organise chaque année quatre à cinq camps artistiques pour la jeunesse tunisienne, qui s’articulent autour de quatre thématiques : théâtre, cinéma, décor et danse, en plus de proposer de développer des compétences basiques en management artistique.

null

Rowan El Shimi

Mada Masr – rouelshimi@gmail.com

Mada Masr est un organe de presse égyptien qui met en avant un journalisme intelligent et engagé et qui réfléchit au rôle qu’entretiennent les médias avec leurs publics.

null

Hala Makhlouf

hala.a.makhlouf@gmail.com

Hala Makhlouf est chercheuse.

null

Abdelrahman Taliawi

a_taliawi@yahoo.com

Abdelrahman Taliawi est architecte.

null

Jean-Sébastien

js.steil@faiar.org

null

Stéphane Segreto-Aguilar

Circostrada – stephane.segreto-aguilar@horslesmurs.fr

Après une licence en langues étrangères entre Aix-en-Provence et Trieste, Stéphane Segreto-Aguilar obtient un master en Politique et gestion de la culture en Europe entre Paris (Institut d’études européennes, Université Paris 8) et Montréal (Concordia University).
Successivement, il contribue au rayonnement culturel italien en France (Institut culturel italien de Marseille) et au rayonnement culturel français à l’étranger (ambassade de France à Cuba et Institut français d’Espagne à Valence).
Il participe à la gestion d’un projet européen de coopération dédié à l’art contemporain auprès du chef de file Apollonia – European Art Exchanges (Strasbourg) et du partenaire ArtOS Foundation (Nicosie). Il coordonne ensuite les relations internationales et les projets européens de iDANS, festival international de danse contemporaine et de performance (Istanbul). De retour en France, Stéphane administre un ensemble musical en résidence dans l’Yonne, La Fenice, dont il assure également le développement national et international, notamment à l’occasion de son 25e anniversaire.
Depuis 2016, il est responsable des relations internationales à ARTCENA et coordonne le réseau européen Circostrada.

null

Claudine Dussollier

Circostrada – cdussol@club-internet.fr

Claudine Dussollier est géographe de formation, elle a exercé différentes responsabilités dans les domaines de l’insertion des immigrés, le développement urbain, social et culturel. En 1993, elle rejoint l’établissement public du Parc et de la grande halle de la Villette en tant que directrice de programmes reliant les projets artistiques au contexte social et urbain. Depuis 1998, Elle dirige ou coordonne des projets de formation, d’édition et de développement culturel, en France et sur la zone méditerranéenne. Les interventions artistiques dans l’espace public, les arts du clown et les nouveaux usages du numérique et du multimédia dans le domaine culturel constituent son terrain d’élection.
Entre 2002 et 2012, elle est responsable du développement des programmes de coopération en Méditerranée de ZINC/Friche la Belle de Mai et elle dirige, depuis sa création en 2005, la collection Carnets de rue/écritures artistiques, espaces, publics aux éditions l’Entretemps. Elle enseigne les esthétiques des arts de la rue au Département de théâtre de l’Université Marseille-Provence (LACS).
Elle coordonne avec Abdo Nawar la plate-forme RAMI-Rencontres arts et multimédia internationales Platform http://ramimed.com.

null

Abir Saksouk

Public Works  – abir.sasso@gmail.com

Public Works est un studio de design et de recherche. Ses membres mêlent l’architecture et le graphisme à l’étude de l’urbanisme. Ils sont passionnés par les récits urbains et collectifs au Liban et ont le désir de s’investir dans cette pratique avec un esprit critique, politique et créatif.

null

Angus MacKechnie

ISAN – angus@isanuk.org

The Independent Street Arts Network est un réseau national dont la mission est de fédérer les membres les plus divers du secteur des arts de la rue.

null

Beth Stryker

Cluster – bstryker@clustercairo.org

CLUSTER — Cairo Lab for Urban Studies, Training, and Environmental Research, se veut un espace critique où penser la ville. CLUSTER produit un discours théorique critique, tout en étant ancré professionnellement sur le terrain, à la frontière floue entre la règlementation formelle/institutionnelle et l’informalité urbaine quotidienne.

Organisé par:

Supporté par: